Vincent van Gogh-Antonin Artaud. Le Suicidé de la société, exposition au musée d'Orsay

Du mardi 11 mars 2014 au dimanche 6 juillet 2014

La folie dans l'art.

Paris, 1947. A quelques jours d’une rétrospective consacrée à Vincent Van Gogh, le galeriste Pierre Loeb propose à Antonin Artaud, acteur, écrivain et théoricien du théâtre, d’écrire un texte sur le peintre.

Antonin Artaud qui voyait en Van Gogh un alter ego - il souffrait lui aussi de troubles psychologiques et fut interné 9 ans en hôpital psychiatrique -, saisit cette opportunité de se faire le porte-parole du peintre contre la thèse communément admise de l’aliénation.

Dans ce vibrant hommage, il défend la vision d’un artiste extra-lucide. Un artiste qui gênait tellement la conscience ordinaire de ses contemporains, qu’ils le poussèrent au suicide…

Alors que plus que jamais, le débat fait rage sur la folie supposée de Van Gogh, le musée d’Orsay relance la controverse en s’appuyant sur le fameux texte d’Artaud : Van Gogh, Le suicidé de la société.

A travers un parcours d’une trentaine de tableaux, de nombreux dessins et de lettres du peintre, le visiteur pourra suivre du 11 mars au 6 juillet 2014 le cheminement tracé par Artaud et découvrira une lecture alternative sur l’artiste « tourmenté » qu’était Vincent Van Gogh.

Informations pratiques

Du mardi 11 mars au dimanche 6 juillet 2014 :
- Mardi, mercredi, vendredi, samedi et dimanche de 09:30 à 18:00
- Jeudi de 09:30 à 21:45

Tarifs d'entrée :
- Plein tarif : 12 €
- Tarif réduit : 9.5 €

Fermé : 1er mai